Se préparer à visiter Séville en quelques jours demande une organisation et beaucoup de curiosité. Séville possède un charme incontesté et un incroyable patrimoine historique et culturel. Le fleuve Guadalquivir le traverse et le relie à d’autres pôles économiques et politiques. Cela en fait une terre à la croisée des chemins. Que faire à Séville en trois jours ? Vous pourrez voir la plupart des sites historiques et touristiques de la ville.

Pourquoi visiter Séville ?

Séville est une ville du sud de l’Espagne, capitale de l’Andalousie, elle est la quatrième ville de pays avec 700 000 habitants. Cette belle ville andalouse a une riche histoire culturelle et est principalement connue pour ses célèbres architectures qui combinent les styles gothiques et mauresques. Son énorme succès touristique s’explique aussi par son ensoleillement quasi-permanent, une cuisine délicieuse et une vie nocturne animée. Cette perle d’Andalousie est parfaite pour un week-end ou une semaine farniente. 

Entre sa douceur de vivre et son budget abordable, ce n’est pas impossible que vous n’ayez plus envie de repartir en voyages à Séville. Il existe d’innombrables sites historiques et des lieux d’intérêt : églises, palais, monastères, monastères, couvents et édifices divers abondent, et vous serez complètement perdu dans la beauté de ces édifices. Certains musées valent également le détour, comme le musée des Beaux-Arts, le centre d’art contemporain andalou ou le musée du flamenco. En outre, ne pas hésiter à vous perdre dans des ruelles de diverses régions, notamment les ruelles de Santa Cruz, et à apprécier sa riche culture. Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur viree-malin.fr

Visiter la Cathédrale de Séville et Giralda

Si vous voulez savoir quoi faire dans les monuments historiques de Séville, dirigez-vous vers la cathédrale et la Giralda. Si l’on ne présente plus ces deux symboles, c’est qu’ils représentent presque à eux seuls la puissance du patrimoine sévillan. La cathédrale était autrefois islamique, et c’était une mosquée avant d’être transformée. Elle est puissante et majestueuse. C’est la troisième cathédrale au monde après Saint-Pierre de Rome ainsi que Saint-Paul de Londres. Elle domine la ville. Outre sa superbe architecture, ce monument possède aussi un incroyable patrimoine culturel : une collection d’orfèvrerie, de peintures et le tombeau de Christophe Colomb. Au même moment, Giralda est venue agrandir un peu le lieu. Ancien minaret de la mosquée, aujourd’hui, il sert pour l’office de clocher à la cathédrale. Il culmine à près de 100 mètres de haut, domine la ville, et il offre des vues magnifiques sur la capitale andalouse. Si le spectacle dépasse l’imagination des gens, c’est en partie parce qu’il doit être gagné tout seul. Il y a de nombreuses marches à gravir avant d’atteindre ce panorama.

L’Alcazar et Santa Cruz

Ici, son nom seul suffit. Autre symbole de Séville, à quelques pas des Archives Générales des Indes, le Palais de l’Alcazar est un spectacle unique au monde. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et raconte l’histoire de l’un des plus anciens palais royaux avec une culture et un style internationaux. Le patrimoine époustouflant vous séduira du sol au plafond, en passant par les somptueux jardins que possède le site. Incroyable et choquant, Alcazar promet de vraiment traverser le temps, vos yeux n’oublieront jamais. Que diriez-vous de vous faufiler au centre de la culture andalouse ? 

Partie importante de vos voyages, le quartier historique de Santa Cruz jouit d’une certaine notoriété. Et pour cause, une fois entré dans ses ruelles, inutile d’en savoir plus. Alors immergez-vous dans ce lieu typique, où naissent cours andalouses, maisons couleurs de soleil et petits jardins au gré du bourdonnement de la fontaine. Le long du passage ombragé, laissez-vous surprendre par le doux parfum de la fleur d’oranger, qui vous entraînera sans aucun doute à travers ce dédale de trésors.

La Plaza de España et Parque María Luisa

Spectaculaire, splendide, magnifique. La Plaza de España est plébiscitée depuis sa naissance en 1929. C’est l’une des plus belles places de Séville, même si ce n’est pas la plus belle place, elle a été construite à l’origine pour Foire ibéro-américaine. De son inévitable demi-cercle aux exquis bancs aux carreaux de poterie représentant toutes les provinces d’Espagne, et ses trésors demandent des voyages et une forte histoire : l’histoire de la péninsule ibérique.

En plus de son patrimoine architectural qui a fait son succès, aussi, la place est un lieu de culte pour tous les fans de la célèbre saga. Le Parque María Luisa est juste en face. Lieu privilégié des locaux et des touristes, c’est le rendez-vous phare des balades à l’ombre des arbres et un refuge aux journées les plus chaudes. Un véritable poumon vert, Parc Maria Luisa est le jardin le plus célèbre dans la ville : aujourd’hui, son succès lui a valu le titre de “Bien In Culturel”. Vous comprendrez qu’il est dommage d’aller à Séville sans passer à cette petite perle.