Madagascar dispose de diverse biodiversité en faune et en flore. Les circuits touristiques que les agences de voyages  proposent,  sont des voyages sur mesure selon les demandes des clients. Chacun a ses gouts en matière de voyage, il y en a qui sont adeptes de voyages découvertes (plage,  parcs nationaux …),   et ceux qui sont  adeptes des voyages sportifs (canoë,  kayak, ..)

Pour les voyages sportifs,  Madagascar  reste un grand terrain de jeu pour ceux qui aiment les sensations fortes. La descente de Tsiribihina  en canoë par exemple.

La Tsiribihina

La Tsiribihina est  l’un des fleuves de Madagascar qui longe le Sud- ouest de L’ile  et mesure dans les 110 km. La largeur du  fleuve peut atteindre les 1km. Navigable jusqu’à à la gorge de Tsiribihina,  elle est  infestée de crocodile.

Les circuits sur  le Sud-ouest  commencent toujours dans les hautes terres. La descende  du fleuve de Tsiribihina  se fait à 389 km de la capitale dans la ville Masiakapy à Miandrivazo. Tout au long du  fleuve, on peut croiser des crocodiles, des lémuriens, les tortues ….. Ici

Les visites commencent  dans le village de Begidro ou on peut voir la convivialité de la population et profiter  pour se ressourcer. Les guides installent parfois leur campement dans ce village.  Les soirées animées sous tente sur les sables blancs sont l’un des principales attractions du séjour.

Après quelques heures de navigations,  le groupe arrive  sur Belo sur Tsiribihina.

Dans le Tsingy de Bemaraha.

Après la descente de la Tsiribihina,  Les 4×4 vous attendent pour continuer le voyage. Là,  vous pouvez choisir  si vous voulez continuer vers le Tsingy de Bemaraha ou retourner à Morondava.

Si  c’est  pour le premier cas, c’est-à-dire  continuer vers le Tsingy de Bemaraha, vous pouvez visiter le parc national   et admirer la beauté de ce parc avec ces montagnes rocheuses. C’est l’un des parcs  le plus visités de Madagascar.

Si au contraire, vous décidez de faire la route vers Morondava. Vous pouvez admirer le couché du  soleil dans les allées des Baobabs. C’est ce qui fait le succès des circuits dans cette région.

Articles similaires