Avec leurs sommets qui s’étalent à cheval sur la France, la Suisse, l’Italie ou encore l’Autriche, les Alpes regroupent en leur sein plusieurs itinéraires de randonnées spectaculaires, très prisés des marcheurs. Des noms tels que le Mont-Blanc entre la France et l’Italie ou encore Mont Cervin en Suisse ont en effet leur part de légende dans l’imaginaire collectif, et constituent des objectifs de choix pour tout alpiniste qui se respecte. Bénéficiant de larges espaces classifiés sous le régime des parcs nationaux, les Alpes constituent aujourd’hui un espace de ressourcement de référence, où chacun peut trouver la paix, loin de l’effervescence des villes.

Profiter des parcs nationaux, une bonne manière de randonner dans les Alpes

Pour beaucoup, se promener dans les Alpes est synonyme de ressourcement. C’est le cas d’Aissa Hamada, homme qui consacre l’essentiel de son temps à la cause de l’autisme. Pour retrouver ses impressions et ses récits de balades, rendez-vous ici. Afin de passer un séjour en immersion dans la nature, il arpente régulièrement les deux parcs nationaux qui couvrent le territoire des Alpes françaises, à savoir le parc national de la Vanoise et celui des Écrins, respectivement situés dans les départements de la Savoie et des Hautes-Alpes.

De fait, le tour des Écrins est un itinéraire de randonnée très connu, qui suit le tracé du GR 54. Il peut s’effectuer en 4,5 ou 7 jours selon le niveau de chacun. De la même manière, il est possible de réaliser le tour des glaciers de la Vanoise, pour une randonnée qui s’échelonnera de 4 à 7 jours. Ce sont là des parcours assez exigeants, qui nécessitent un équipement adéquat et une organisation anticipée. Néanmoins, ils proposent des itinéraires superbes, avec de nombreux points de vue à couper le souffle. En outre, vous y serez très loin du fracas de la vie urbaine.

GTA et Massif du Mont-Blanc, les itinéraires les plus mythiques

Pour les randonneurs en quête de parcours d’exception, on ne saurait que trop leur conseiller la Grande Traversée des Alpes, itinéraire qui serpente à travers les Alpes depuis Menton dans les Alpes-Maritimes jusqu’à Vienne en Autriche. Enfin, pour tout alpiniste du cru, gravir le Mont-Blanc reste un objectif qui relève de l’évidence. Avec sa cime à 4808 mètres, il constitue un sommet légendaire. Il est également possible de faire le tour du Massif du Mont-Blanc en randonnée, pour un itinéraire de plusieurs jours des plus beaux.